Facebook Jobs : utile dans une recherche d’emploi à l’étranger ?

Facebook a déployé sa fonctionnalité « Offres d’emploi » dans une quarantaine de pays, vous l’avez vue ? Si elle est récente en France, elle existe aux Etats-Unis et au Canada depuis un peu plus d’un an.

L’objectif affiché par le réseau, est de mettre en relation « des demandeurs d’emploi avec des entreprises proches de chez eux ». Des « entreprises locales » peuvent poster des offres d’emplois et permettre ainsi aux utilisateurs de postuler directement sur le réseau.

Mais dans le cadre d’une recherche d’emploi à l’étranger, avez-vous intérêt à l’utiliser ? et si vous êtes déjà à l’étranger ?

Comment ça marche ?

Sur l’accueil de votre compte Facebook, l’onglet « Offres d’emploi » est sur la gauche et il faut cliquer sur « Plus de » pour l’apercevoir.

Capture FB 1

En cliquant sur l’onglet, vous arrivez sur la page « Offres d’emploi » sur laquelle vous indiquez votre recherche ainsi que le lieu (dans un rayon de 150 kms maxi). Vous pouvez choisir le type d’emploi ainsi que le type d’industrie.

Capture FB 2

En France, les emplois sur Facebook sont généralement des emplois sans grande qualification. Encore qu’il y ait parfois d’heureuses surprises avec des offres dans la mode ou le marketing.

A l’étranger, la tendance n’est pas exactement la même. Tout dépend du pays. Ainsi, si je cherche un poste de Sales Manager à Singapour (Ville), l’offre est d’un niveau nettement supérieur.

Capture FB suite.PNG

Suivant le pays de vos voeux, vous avez donc tout intérêt à faire une recherche…

Et ensuite ?

En appuyant sur le bouton « Postuler maintenant » qui se trouve sous l’offre, vous devrez remplir le formulaire qui s’affiche et dans lequel vous entrerez brièvement vos expériences. Ici, pas de transmission de CV !

Le recruteur de son côté, reçoit votre candidature immédiatement et peut vous contacter comme il le souhaite (tél ou mail). Très probablement, il vous contactera via Messenger.

Dans certains pays, les cabinets de recrutement (y compris internationaux) postent sur Facebook, ça peut être l’occasion pour vous d’une conversation sur votre recherche.

Sachant qu’en 2018, 1,3 milliards de personnes utilisent Messenger chaque mois et que les entreprises s’y sont mises depuis plusieurs années (gestion de leur clientèle), il y a fort à parier que Messenger jouera un jour ou l’autre, un rôle dans vos futurs recrutements.

Et enfin ?

Et bien… c’est là que les problèmes peuvent commencer ! Sur Facebook, votre profil est en français et vous n’avez pas toujours mis vos publications en mode privée ? Voilà qui peut être délicat.

Vous pourrez y remédier notamment en travaillant à fond la rubrique « A propos » de votre profil Facebook (dont votre lieu de résidence et les lieux dans lesquels vous avez déjà vécu).  Vous essayerez ensuite de poster autant que possible dans la langue de votre pays de destination (ou en anglais).

Vous souhaitez peut-être savoir comment les recruteurs des USA, d’EMEA et d’Asie-Pacifique utilisent les réseaux sociaux et outils en ligne ?

Ou encore comment exploiter les pages des entreprises sur Facebook pour optimiser votre recherche ?

Bonne lecture !

 

 

Prendre un poste de direction au Cambodge ? [Interview]

En matière de recherche d’emploi à l’étranger, rien ne vaut le partage d’expériences et l’opportunité d’élargir son réseau. C’est pourquoi nous publions régulièrement des témoignages. Aujourd’hui, place à la recherche d’emploi au Cambodge !

FrançoiseInternational Business Developer dans le secteur de la beauté et des cosmétiques et Directrice Générale d’Oligo Trading pendant 5 ans, Françoise Hernert a travaillé avec plus de 45 pays. Basée aujourd’hui au Vietnam, elle a dirigé une entreprise cambodgienne de 160 salariés locaux, distribuant 10 marques de produits cosmétiques au niveau national. Françoise est une référence du secteur des cosmétiques mais aussi du développement de business à l’international et du management interculturel. Je l’interroge sur les opportunités d’emploi au Cambodge.

Qu’en est-il du visa pour travailler au Cambodge ?

Françoise H. : Comparé aux autres pays d’Asie devenus très stricts, le Cambodge reste à ce jour, très accessible en termes d’immigration. On peut tout à fait arriver sans emploi et faire des recherches sur place. Un e-visa peut être acheté sur le site internet officiel du gouvernement.

Est-il intéressant de s’expatrier au Cambodge, à votre avis ?

Françoise H. : Le Cambodge est en forte croissance économique, tout particulièrement dans les secteurs de l’agriculture, la construction, le tourisme et l’industrie textile. De nombreuses entreprises étrangères, principalement asiatiques, viennent s’y implanter car le coût de la main d’oeuvre est très bas comparé aux autres pays développés et que de nombreux secteurs sont à développer. Elles arrivent de plus en plus nombreuses…

agriculture-1822444_640Côté vie sociale, le Cambodge n’est pas encore très développé. Contrairement au Vietnam, par exemple, les choix vestimentaires ou alimentaires peuvent être restreints selon les produits. Le système de santé et l’hygiène ne sont pas encore aux normes internationales et il est fréquent de devoir quitter le pays en cas de gros problème ou d’accident grave.

Ceci étant dit, le pays est magnifique, agréable à vivre et les cambodgiens sont très accueillants.

Est-il envisageable de trouver un emploi en contrat local ?

cambodia-3222519_640Françoise H. : Le taux de chômage au Cambodge est très bas mais la main d’oeuvre Cambodgienne n’a pas encore atteint les standards internationaux. De ce fait, il y a un réel besoin de main d’oeuvre qualifiée pour tout chef d’entreprise local ou étranger souhaitant développer son business. Malgré cela, les salaires restent assez bas (y compris pour les expats en contrat local), comparés à d’autres pays plus développés. C’est encore plus vrai quand l’entreprise est cambodgienne. C’est pourquoi, de plus en plus d’employés cambodgiens prennent des cours d’anglais. Ils souhaitent travailler dans des entreprises internationales. Dans certains secteurs comme la vente, le marketing ou la comptabilité, il faut obligatoirement parler le khmer car la majorité de la population ne parle pas du tout l’anglais. Cependant il est tout à fait possible d’obtenir un poste de direction quand les managers parlent l’anglais.

Donc les postes de direction sont à privilégier…

Françoise H. : Ce sont effectivement des postes de managers ou directeurs qui sont proposés, et ce, quels que soient les secteurs d’activités. Le salaire moyen d’un manager est de 1500$, salaire qui peut être plus élevé si la société est internationale ou si c’est un gros groupe local.

Comment conseillez-vous de s’y prendre ?

Françoise H. : Outres les sites connus comme Camhr.com qui sont les plus pourvus en offres d’emplois locales, il existe quelques cabinets de recrutements sur place, gérés par des expats qui peuvent avoir des offres pour les expats. Mais développer un réseau sur place, reste la meilleure option : un chef d’entreprise cambodgien embauchera rarement un expat (ou un employé khmer d’ailleurs) qui ne lui a pas été recommandé… surtout avec un salaire élevé et un poste à responsabilités.

Comment est-ce pour un occidental de travailler avec des Cambodgiens ?

quipe françoiseFrançoise H. : Après avoir dirigé la main d’oeuvre d’un pays développé, un occidental doit apprendre à être doublement patient. D’une part, du fait de la barrière de la langue et de l’autre, parce que les Cambodgiens ont un faible niveau de compétence. En contrepartie, l’enrichissement humain est énorme. Les occidentaux peuvent développer une grande capacité d’adaptation au changement et devenir « experts en résolution de problèmes »…  Mes 5 années passées au Cambodge furent une très belle expérience !

Interview réalisée par Diane Pinelli, avril 2018

En savoir plus sur Françoise Hernert et lire ses publications

Vous avez quelques questions ou souhaitez entrer en contact avec nous, c’est là

rings-684944_640Les liens utiles

Pour obtenir un e-visa cambodgien

Trouver tous les renseignements concernant le Cambodge sur le site de l’UFE

L’Ambassade du Cambodge à Paris

La Chambre de commerce et d’industrie du Cambodge

 

 

 

 

Quand Bot le recruteur, entre en scène

Un jour, Bot sera le super héros du recrutement. 2017 est son année et il y a de fortes chances pour que vous l‘aperceviez pour la première fois, sous peu. Avec lui, fini les candidatures sans réponse, les processus d’embauche muets et les chargé(e)s de recrutement débordé(e)s. Il répondra à vos questions, orientera votre candidature et s’inquiétera même de votre moral. Bienvenue dans le monde de Bot !

8 bons plans pour trouver un emploi

Peut-être songez-vous à partir ou à repartir à l’étranger, à trouver un emploi ou à en changer mais dans tous les cas, vous avez besoin de découvrir les cabinets de recrutement qui ont le vent en poupe, les réseaux qui fonctionnent et les applications qui vont vous simplifier la vie ou peut être même vous la changer… Voici quelques astuces !

Utile le CV vidéo ?

Avec la montée en puissance de la vidéo, les interrogations des candidats à l’emploi à l’international, sont nombreuses : comme outil de candidature, la vidéo est-elle indispensable ou superflue ? A quoi sert-elle exactement ? Comment faire quelque chose de vraiment utile en étant aussi concis ? L’exercice n’est-il pas risqué ? Qu’en pensent les DRH ?…