Les (bonnes) raisons de trouver un emploi en Belgique

A un moment où des changements s’annoncent dans les visas et permis de travail (pour les non-ressortissants de l’UE) et où la Belgique toute entière, s’interroge sur son taux élevé d’emplois vacants, il est bon de rappeler aux francophones et notamment aux Français, que la Belgique est une destination internationale …

Réussir sa recherche de Volontariat (V.I.E ou V.I.A) – Interview de Louis au Japon

japan-1414761_640Une histoire récurrente parmi les candidats au V.I.E est que beaucoup font finalement un V.I.A ou sont embauchés en contrat local. Le dénominateur commun de tous les candidats, quel que soit leur contrat, est une détermination sans faille à travailler dans le pays de leur choix… Voici l’exemple de Louis. Après des études d’ingénieur à l’INSA de Lyon, Louis est parti en Volontariat à Tokyo. Il est actuellement au CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives). Trouver un travail au Japon n’est déjà pas donné à tout le monde mais partir dans ce pays en volontariat tient presque du miracle.. !

Le Brexit, quelles conséquences pour les expatriés et les étudiants internationaux ?

eu-1473823_640Le Royaume-Uni est le deuxième pays d’expatriation des Français et pour cause, ce territoire a jusque à ce jour, regroupé les pays anglophones les plus faciles d’accès pour des Européens. La communauté française actuelle est évaluée à 300 000 personnes. En tant que ressortissants de l’Union Européenne, les Français ont pour l’instant, été libres de circuler et de travailler dans tout le royaume, sous réserve d’avoir au moins une carte d’identité ou un passeport. Au-delà de six mois de résidence, un permis de résidence était recommandé sans être obligatoire.

Jeunes diplômés : les 6 points clés de la recherche d’emploi aux USA

new-york-668616_640Vous allez être diplômé sous peu et vous cherchez un emploi aux USA ? Peut-être même, terminez-vous une période d’études dans ce pays que vous ne voulez pas quitter ? Quelle que soit votre situation, vous devrez tout particulièrement motiver vos interlocuteurs américains ! Voici 6 points clés à bien connaître pour être efficace.

Quels savoir-être sur les réseaux ?

Dans le cadre d’une recherche d’emploi à l’international ou dans le cadre d’échanges professionnels avec l’étranger, croyez-vous que nous soyons prêts à échanger sur les réseaux ? Ce sont ces questions que je me pose en observant les candidats français ou en écoutant leurs réflexions sur le sujet. Et cette question me semble loin d’être résolue même si les candidats font preuve de plus en plus d’expérience et d’aisance.