Quand Bot le recruteur, entre en scène

Un jour, Bot sera le super héros du recrutement. 2017 est son année et il y a de fortes chances pour que vous l‘aperceviez pour la première fois, sous peu. Avec lui, fini les candidatures sans réponse, les processus d’embauche muets et les chargé(e)s de recrutement débordé(e)s. Il répondra à vos questions, orientera votre candidature et s’inquiétera même de votre moral. Bienvenue dans le monde de Bot !

Pourquoi il faut éviter les sites d’offres d’emploi

AAEAAQAAAAAAAAhPAAAAJDUzZDQzMjhkLTNlMjEtNGVjZi1iNGQzLWQ1MzBmZjgwM2UxZQVous passez un temps fou en recherche d’offres d’emploi, peut-être même vous demandez-vous si c’est normal. Vous pouvez aussi culpabiliser d’y passer trop temps ou à l’inverse, avoir jeté l’éponge et vous y plonger seulement quand vous vous sentez d’attaque… Mettez-vous à l’aise : les lignes qui suivent sont pour vous !

Réussir sa recherche de Volontariat (V.I.E ou V.I.A) – Interview de Louis au Japon

japan-1414761_640Une histoire récurrente parmi les candidats au V.I.E est que beaucoup font finalement un V.I.A ou sont embauchés en contrat local. Le dénominateur commun de tous les candidats, quel que soit leur contrat, est une détermination sans faille à travailler dans le pays de leur choix… Voici l’exemple de Louis. Après des études d’ingénieur à l’INSA de Lyon, Louis est parti en Volontariat à Tokyo. Il est actuellement au CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives). Trouver un travail au Japon n’est déjà pas donné à tout le monde mais partir dans ce pays en volontariat tient presque du miracle.. !

Perspectives 2016 sur la recherche d’emploi à l’international et l’expatriation

smartphone-1445489_640Cooptation quand tu nous tiens…

La cooptation dont la cote est montante, va rester une tendance « essentielle et durable dans les recrutements ». Sur l’étude de LinkedIn, elle apparaît nettement : entre 2014 et 2015, les recrutements à l’issue d’une cooptation ont doublé dans certains pays (aux USA et en Chine)

Rechercher des offres : dégager les bons mots clés

Parmi les difficultés actuelles liées à la recherche d’emploi, vient en tête de liste, le temps passé en recherche d’offres… Le nombre croissant de sites d’emploi ainsi que le fait que les entreprises soient de plus en plus nombreuses à organiser les candidatures directement sur leur site, rallongent le processus de recherche qui peut devenir phénoménal quand il est question de faire des recherches à l’étranger. C’est pourquoi j’ai écrit un premier article (à partir d’une étude de CareerBuilder), sur les principales façons de chercher un emploi dans 4 pays étrangers (consultable ici). Aujourd’hui, je vous propose de régler la question des mots clés avant d’aborder dans ce 3e article (cliquez ici) les sites d’emploi à l’international.

Nouvelles expériences mobiles et sociales

Les entreprises font face à une situation bourrée de paradoxes : une pénurie mondiale de compétences sachant que les plus recherchées sont concentrées sur une petite proportion d’individus (sur le sujet, voyez cet article) et parallèlement, du fait de la crise, elles font aussi face à une forte hausse des candidatures… Pour résoudre ces problèmes épineux, la gestion des recrutements passe donc par une amélioration de l’image de marque des sociétés afin d’attirer les meilleurs candidats et une nouvelle gestion des gros volumes de candidatures, activité chronophage s’il en est…

Comment les recruteurs des USA, d’EMEA et d’Asie-Pacifique utilisent les réseaux sociaux et outils en ligne

Lorsque les candidats s’interrogent sur leur visibilité ainsi que sur les façons d’entrer en contact avec des recruteurs internationaux, la question est de savoir comment les recruteurs travaillent. Deux études parues cet automne, peuvent être l’occasion de faire le point sur la façon dont les recruteurs utilisent les réseaux sociaux et outils en ligne dans le monde.

L’édition 2014 du « Global Sourcing Survey », réalisée par Alexander Mann Solutions et Social Talent, a interrogé 328 recruteurs* mondiaux, sur leurs façons de faire. Les résultats sont regroupés en 3 zones géographiques : Amérique, EMEA et Asie-Pacifique.