Le Brexit, quelles conséquences pour les expatriés et les étudiants internationaux ?

eu-1473823_640Le Royaume-Uni est le deuxième pays d’expatriation des Français et pour cause, ce territoire a jusque à ce jour, regroupé les pays anglophones les plus faciles d’accès pour des Européens. La communauté française actuelle est évaluée à 300 000 personnes. En tant que ressortissants de l’Union Européenne, les Français ont pour l’instant, été libres de circuler et de travailler dans tout le royaume, sous réserve d’avoir au moins une carte d’identité ou un passeport. Au-delà de six mois de résidence, un permis de résidence était recommandé sans être obligatoire.