Informaticiens français : TechMeAbroad ouvre ses portes

Julien Barbier, co-fondateur de while42, le réseau international des informaticiens français, lance TechMeAbroad.com depuis San Francisco, afin d’aider les membres de while42, mais plus globalement tous les développeurs, devops et administrateurs système du monde, à trouver un travail à l’étranger.

Aujourd’hui aucun pays ne forme assez d’ingénieurs informaticiens pour ses propres besoins. Par conséquent, les startups et entreprises tech sont obligées de recruter à l’international pour trouver les talents dont elles ont besoin pour supporter leur croissance. TechMeAbroad.com répond donc à ce besoin grandissant des startups tech de la Silicon Valley et des entreprises du monde entier qui jusqu’ici n’avaient aucun outil adéquat.

Des offres pour lesquelles les startups et entreprises sont prêtes à sponsoriser un visa de travail

C’est généralement sur les questions de visa que les projets vacillent ou s’écroulent.
“Lorsque je suis sorti de mon école d’informatique Epitech, mon rêve était de partir travailler dans la Silicon Valley. Aucun site n’existait à l’époque pour aider un jeune diplômé à gagner de l’expérience aux Etats-Unis. Il m’a fallu 6 ans et beaucoup de chance pour accomplir mon rêve.” rappelle Julien Barbier. “J’espère aider les jeunes, et les moins jeunes, à réaliser leurs rêves plus facilement et plus rapidement grâce à TechMeAbroad.com. La plateforme ne listera que des offres d’emploi et de stage pour lesquelles les startups et entreprises sont prêtes à sponsoriser un visa de travail”.

TechMeAbroad annonce un premier partenariat, avec l’école 42

“Nous avons une énorme demande de nos étudiants pour partir faire des stages à l’étranger. TechMeAbroad.com répond parfaitement à cette demande. Les offres de stage et d’emploi seront directement disponibles sur notre intranet, via une intégration logicielle.” souligne Florian Bucher, co-fondateur de l’école 42.

Une ouverture à l’international

“Que vous travailliez ou non dans la Tech, il est primordial aujourd’hui de partir quelques années à l’étranger pour parfaire votre niveau, vous confronter à une culture différente, apprendre de nouvelles techniques, de nouvelles façons de penser et gagner en compétence.” remarque Oussama Ammar, co-fondateur de TheFamily, le plus gros accélérateur de startups technologiques de France. “Plus important encore, vous allez construire un réseau incroyable, pour lequel il vous faudrait plusieurs années de networking professionnel et auquel aucune école n’a aujourd’hui accès. TechMeAbroad.com est l’un des projets les plus malins de ce début d’année, mettre en relation les meilleurs ingénieurs français avec les meilleures boîtes tech aux US et dans le Monde.” ajoute Richard Meneveux, co-fondateur et PDG d’AdsVark Media, l’éditeur de FrenchWeb.fr.

La plateforme TechMeAbroad.com bénéficiera également directement à l’écosystème tech français en attirant plus de talents. La France est un pays extraordinaire, pleine de startups fabuleuses, et beaucoup d’ingénieurs étrangers rêvent de venir contribuer à la “French Tech”.

Communiqué de presse

Voici donc l’un des aboutissements possibles d’un réseau ! Je salue au passage l’excellence et la pertinence de ce projet dont je ne connais pas d’équivalence. Une ouverture s’opère dans le recrutement à l’international, bouleversant complètement l’expérience candidat et le recrutement social.

Diane Pinelli, le 19 mars 2015

————-
TechMeAbroad site internet

Compte Twitter
Page LinkedIn
Page Facebook
Page Google+

Publicités