Les gros atouts de Skype

L’utilisation des appels vidéo est relativement récente dans l’histoire des entretiens de recrutement. Si c’est vrai dans le recrutement en France, il faut savoir que c’est également exact pour ce qui concerne les autres pays. Même aux USA, les blogs RH, qu’ils soient dédiés aux recruteurs ou aux candidats, regorgent de conseils qui ont moins de deux ans pour la plupart. Par contre, non seulement, les appels vidéo (généralement sur Skype), se généralisent rapidement mais ils semblent devenus incontournables dans le processus de recrutement à l’international. Pour des raisons de coût et de praticité, bien sûr.

En France, OpenSourcing, dans un article démontrant les limites de ce type d’entretien (cliquez ici), indique que « plus de la moitié des services RH utilisent d’ailleurs Skype pour des étapes de leur processus de recrutement ».
Aux US, une enquête d’Office Team (cliquez ici) indique même s’il n’est pas prévu que ce chiffre augmente dans les prochaines années, 63% des entreprises utilisent l’entretien vidéo pour leurs recrutements. Manifestement les sociétés britanniques suivent le même chemin alors que la plupart des grandes écoles leur emboîtent le pas.

Si vous cherchez un emploi à l’international, considérez donc que vous avez plus d’une chance sur deux d’avoir un entretien d’embauche sur Skype à chaque fois que vous postulez. Ce qui est beaucoup. Il convient donc d’être prêt… et de voir cet entretien comme une chance ! En effet qui sait si votre interlocuteur aurait pris le temps de vous recevoir en personne…

Bien sûr, rien ne vaut un bon entraînement et parallèlement à votre recherche d’emploi, il est conseillé de mettre en place une communication via Skype avec un ou plusieurs de vos proches et d’échanger avec eux régulièrement. Pensez à créer un nom qui soit assez professionnel et peaufinez votre présentation en anglais.

Un entretien plus court et plus formel, techniquement parlant plus difficile

Il s’agit d’un entretien généralement plus court (de 30 à 40 minutes) et généralement plus factuel que dans le cadre d’une rencontre en face à face… tout en étant plus fouillé qu’un entretien téléphonique. Une sorte de mi-chemin entre les deux, disons !

Il demande une certaine préparation technique mais aussi personnelle au sujet de votre candidature car cette forme d’entretien est pleine de contraintes :
. avec le décalage horaire, il peut avoir lieu la nuit… ce qui est toujours difficile
. il laisse peu de place à la spontanéité : il faut parler un petit peu plus fort, un peu plus lentement, surveiller ses gestes afin de ne pas être trop volubile, garder si possible vos mains sur le bureau et regarder régulièrement la caméra et non pas votre écran (pour éviter d’apparaître les yeux baissés)
. cet entretien est également contraignant sur les questions d’environnement : l’espace derrière vous doit évoquer un espace professionnel plutôt que personnel et la lumière doit être adéquate (d’où l’intérêt de faire des essais avec des proches afin d’éviter les lumières trop blanches et mal placées donnant de vous une piteuse image…)

Les gros atouts des entretiens via Skype

Une fois la question technique réglée et votre discours rodé, vous pouvez transformer cet entretien d’embauche en véritable réunion de travail :

. en préparant des documents, des tableaux, chiffres, diplômes ou tout document écrit, que vous pourrez faire parvenir à votre interlocuteur durant votre conversation

. vous pouvez aussi vous environner de documents et de post-it sur lesquels vous aurez préparé des éléments de réponse ! Les post-it doivent rester en dehors du champ de la caméra, bien sûr et il ne faut pas que vous soyez plongé le nez dans vos papiers, face à votre interlocuteur. Mais ceci étant dit, il peut être utile de s’aider de notes concernant des chiffres (sur votre activité et votre dernière société), des dates (d’obtention de diplômes, de prise de postes), des questions que vous souhaitez poser sur la société qui vous interroge, etc.

– enfin, sachez que si votre entretien peut être enregistré par votre interlocuteur, vous pouvez vous aussi, enregistrer votre entretien avec lui, via vodburner (sur Windows) (cliquez ici). Ceci vous permettra de vous évaluer après-coup, vous évitera d’avoir à prendre des notes et surtout, cet enregistrement peut vous permettre de faire corriger votre anglais… Imaginez-vous faire corriger vos erreurs récurrentes en anglais tout en vous faisant une idée sur vos entretiens en général… c’est l’énorme avantage de l’entretien Skype !

Advertisements